Chaque roman policier de Wojciech Chmielarz, 37 ans, constitue un monde en soi. Un univers fascinant et complexe qui fourmille de détails, d’événements et de personnages. Principaux ou secondaires, bons, fourbes ou carrément répugnants, tous sont traités avec le même soin jaloux. Dans cette foule plus colorée que le temps – souvent gris et maussade – surnage un enquêteur récurrent, l’inspecteur Jakub Mortka, alias le Kub, secondé de plus en plus efficacement par la lieutenante Anna Suchocka, dite «la Sèche».