Sur Lido, premier disque paru en 2001, Clearlake annonçait de manière imparfaite les fulgurances que divulgue aujourd'hui Cedars. Nouveau recueil de chants fervents révélant l'impressionnante aisance d'un quatuor britannique abreuvé aux meilleures sources du pays, des Smiths à XTC, en passant par Madness ou Blur. Constamment inventif, gratifié d'un chanteur à l'autorité naturelle, Clearlake et ses guitares fastueuses ont de quoi en remontrer aux gentillets Coldplay comme aux corbeaux d'Interpol. Le meilleur des deux mondes?