Ed Harcourt

Here Be Monsters

(Heavenly HVNLP31 CD/EMI)

Annoncé de longue date par la rumeur dithyrambique, le premier album d'Ed Harcourt ne tient qu'à moitié ses promesses alléchantes. Raffinée et joliment troussée, la pop du jeune Anglais marie non sans panache la tradition du songwriting américain façon Jason Falkner ou Jeff Buckley avec une manière très british de lyrisme précieux un brin désuet. Beaucoup de bonnes influences qui ne dessinent cependant pas encore les contours d'une écriture fondamentalement personnelle et originale.