Nouvelle signature du label allemand Kitty-yo, le groupe Jeans Team rend hommage dans ses compositions aux années new wave. On pense à Trio, à Human League première période, le tout violenté négligemment par des punks hurleurs. Un cabaret électro décalé qui surfe avec humour sur les rives du mauvais goût. Sacré boys band le plus sensuel de la scène underground berlinoise, Jeans Team sait comme personne faire caqueter le synthétiseur le plus revêche ou sautiller une boîte à rythmes rétive, comme sur «My life is a Love Parade», tube planétaire qui s'ignore.