Quel est le visage grec de la revendication sociale? Sans vouloir lui dresser un portrait figé, Christiane Vollaire, philosophe, et Philippe Bazin, photographe, ont travaillé en tandem pour lui donner la parole au sein de l’exposition de photo et le livre Un Archipel des solidarités. Point de départ du projet: documenter les actions et réflexions de ceux qui, face à la crise, ont mis sur pied des solutions alternatives.

Christiane Vollaire et Philippe Bazin commencent par rencontrer les responsables d’une trentaine de centres de santé gratuits disséminés à travers le pays. Ils ne s’arrêtent pas là et découvrent au fil de leurs discussions un pays géographiquement morcelé, mais soudé par un même élan de solidarité: «Une fois sur place, nous avons commencé à dérouler la pelote de laine et plein de choses sont venues à nous en tirant sur le fil.» Leurs pérégrinations les emmènent à Thessalonique, sur les lieux d’une usine autogérée par ses ouvriers, puis au cœur d’un camp de protestation contre l’ouverture d’une mine d’or, menaçant les réserves d’eau potable de la ville.