A la poursuite des cauchemars de grand-père

En utilisant de vieilles photos, Ransom Riggs construit une histoire fascinante: «Miss Peregrine et les enfants particuliers»

Des sagas plein la tête 6/6

Titre:
Qui ?
Chez qui ?

Ransom Riggs a grandi entre différents Etats américains, toujours poursuivi par deux de ses passions: la photographie et l’écriture. Petit, il écrivait déjà sur une vieille machine à écrire et s’amusait à photographier et filmer ce qui l’entourait. Ce goût pour les histoires, manuscrites ou en images, se retrouve aujourd’hui dans ses ouvrages, en particulier dans Miss Peregrine et les enfants particuliers, édité en France chez Bayard. Ce roman a remporté le Grand Prix de l’imaginaire pour le roman jeunesse étranger durant le festival des Etonnants Voyageurs en 2015. Il a passé un peu plus de deux ans dans les listes des «Best Sellers» du New York Times. Il sera également bientôt adapté et réalisé pour grand écran par Tim Burton. La sortie est prévue pour début 2016.

Jacob est un garçon de seize ans qui a toujours connu les histoires un peu étranges de son grand-père à propos de l’orphelinat de son enfance. Ces dernières mettent en scène des enfants avec des pouvoirs étranges poursuivis par des monstres aussi cruels qu’effrayants. Mais ces contes à dormir debout ne touchent plus Jacob et son grand-père est considéré comme un homme sénile. Lorsque l’adolescent retrouve le vieil homme agonisant et que de terribles cauchemars se mettent à le torturer, il va décider de se rendre sur l’île galloise où se trouve l’orphelinat de Miss Peregrine. Il va y faire des découvertes étonnantes et se rendre compte que ce qu’il croyait n’être qu’affabulations de la part d’un vieux fou, est bien plus réel que ce qu’il aurait pu imaginer.

Miss Peregrine et les enfants particuliers est un roman qui séduit grâce une intrigue toute en poésie et une écriture légère et addictive. La touche de fantastique qui se glisse au fil des pages n’est pas pour déplaire et offre un univers complexe qui amène le lecteur à se plonger dans un roman d’action avec une pointe d’histoire sur la Seconde Guerre mondiale. Le tout se déroule sur fond de reconstruction après un deuil, thématique abordée avec douceur et intelligence. Ransom Riggs offre un livre beau et original puisqu’il s’est servi de vieilles photos pour illustrer et construire son récit.

Adolescents à partir de 13 ans, mais aussi adultes de tout âge, se perdront dans les méandres de ce roman passionnant. Son second tome, Hollow City, est déjà en vente.