L'église conventuelle de Muri, son cloître et ses dépendances forment un des plus impressionnants ensembles d'architecture religieuse de Suisse. La fondation du couvent par le comte Radebot de Habsbourg et son épouse Ita de Lorraine remonte à 1027. Il était sous la gouverne des moines bénédictins d'Einsiedeln. Plus aucune communauté n'y réside, si ce n'est qu'un hospice bénédictin y a été installé en 1960. Sinon, outre les locaux hospitaliers, les bâtiments sont dévolus à l'administration régionale et à des activités culturelles (théâtre, expositions). La grande aile de l'abbaye, avec ses 218 m de longueur, est le plus grand édifice classique de Suisse. Quant à l'église, suite aux aléas de l'histoire, elle présente une configuration originale. Ses façades fraîchement repeintes en blanc sont dominées par deux tours et un clocheton gothiques. Tandis que l'intérieur est régi par un plan centré et en octogone, qui en fait un des plus beaux volumes baroques de Suisse. Où, entre trois orgues, ruissellent les stucs et les dorures; le cloître est orné de vitraux aux couleurs profondes. Un caveau abrite les restes des Habsbourg.

La maison natale du peintre Caspar Wolf existe encore mais ne peut se visiter. Une plaque apposée sur sa façade la signale à l'attention du passant, à l'angle du Caspar-Wolf Weg et de la Zurlaubenstrasse.

Se loger. Il n'y a que deux hôtels à Muri. L'un en face du lieu d'exposition, Hôtel Adler, Marktstrasse 5, tél. 056/675 54 54, fax 056/675 54 00, www.adler-muri.ch. L'autre dans une rue adjacente, Hôtel Ochsen, tél. 056/664 11 83, fax 056/664 56 15, www.ochsen-muri.ch.