harcèlement

Pour la première fois, une victime présumée accuse l’entourage d’Harvey Weinstein

Une actrice anglaise, qui poursuit le producteur pour une agression sexuelle à Cannes, met en cause l’une de ses assistantes. Celle-ci aurait tenté de la décourager d’agir

Une aspirante actrice britannique, Kadian Noble, qui a assigné Harvey Weinstein pour «trafic sexuel», a mis en cause mardi l’entourage du producteur de films américain déchu. Selon elle, certains membres auraient fermé les yeux sur ses agissements. C’est la première fois qu’une victime présumée accuse aussi directement une personne de l’entourage professionnel d’Harvey Weinstein, même si d’autres ont déjà mentionné avoir été laissées volontairement seules avec le producteur dans une chambre d’hôtel.

En images. Une chronologie de l'affaire Weinstein

Une assistante désignée

Kadian Noble a affirmé, lors d’une conférence de presse à New York, avoir confié en mai 2016 à une assistante du magnat hollywoodien que celui-ci l’avait agressée sexuellement deux ans plus tôt, à Cannes lors du festival. «Elle essayait de me rassurer en me disant que c’était un homme bien, qu’il s’était bien comporté avec elle», a déclaré la jeune femme d’origine jamaïcaine, aujourd’hui résidente britannique.

La suggestion: écrire une lettre

«Elle m’a dit de lui écrire une lettre», a-t-elle expliqué, dans laquelle elle aurait décrit «tout ce qu’[elle ressentait] et qu’elle s’assurerait que la lettre lui parviendrait». Il n’a pas été question de plainte ou de réparation.

Kadian Noble (31 ans) dit avoir alors réalisé que «cet homme [avait] tellement de murs autour de lui. Je n’avais aucune chance, donc je n’ai pas écrit la lettre.»


Nos récents articles sur le sujet


Une plainte pour «trafic sexuel» à Cannes

Kadian Noble poursuit Harvey Weinstein au civil à New York pour «trafic sexuel», une qualification juridique susceptible de porter sur des actes commis par des citoyens américains hors du territoire des Etats-Unis. L’avocat de la victime présumée a indiqué qu’elle signalerait les faits aux autorités françaises, compétentes en matière pénale, car l’incident aurait eu lieu à Cannes.

Harvey Weinstein «a recruté et attiré l’aspirante actrice Kadian Noble avec la promesse d’un rôle, sachant qu’il utiliserait la force, la fraude ou la coercition pour l’amener à une relation sexuelle dans sa chambre d’hôtel», affirme la plainte de la Britannique.

Bob Weinstein et la Weinstein Company sont accusés de négligence et d’avoir «connu le comportement d’Harvey Weinstein et facilité» ce qui est décrit comme «une habitude pour Harvey Weinstein de voyager pour solliciter de jeunes actrices avec la promesse de rôles» et les forcer à des relations sexuelles.

Publicité