Pupa, Beba et Kukla, trois vieilles dames aux noms de poupées, occupent le panneau central de Baba Yaga a pondu un œuf, le cœur d’un triptyque, un drôle d’objet littéraire qui tient de l’autobiographie, du conte, de la satire et de l’essai. Chacun des volets vaut pour lui-même mais il est lié aux deux autres par toutes sortes de liens.