Livres

Prix suisses de littérature 2019: deux autrices romandes primées

José-Flore Tappy et Elisa Shua Dusapin reçoivent un Prix suisse de littérature

L’Office fédéral de la culture a annoncé hier les lauréats des Prix suisses de littérature 2019. Le Grand Prix revient à Zsuzsanna Gahse pour l’ensemble de son œuvre. Née à Budapest en 1946, elle a fui la Hongrie avec sa famille en 1956. Elle vit depuis 1998 à Müllheim, en Thurgovie.
Son premier roman, Zero, est paru en allemand en 1983. Riche de plus de quarante ouvrages, l’œuvre de Zsuzsanna Gahse englobe toutes les formes littéraires, du théâtre au roman, de la prose poétique à la poésie. Le jury a été convaincu par «son observation fine des phénomènes sociaux, mais aussi par la sonorité et les changements de rythme de son écriture ainsi que de l’ironie et l’humour dont elle est empreinte». Les Editions d’En bas ont traduit en français Livre de bord, en 2007. 

Le Prix spécial de médiation a été attribué conjointement au Centre de traduction littéraire de Lausanne et au Collège de traducteurs Looren à Wernetshausen, dans le canton de Zurich, pour leur «inventivité dans la promotion de la traduction littéraire auprès du grand public et des milieux spécialisés». Six auteurs ont été primés pour une œuvre précise.

Côté romand, il s’agit de José-Flore Tappy pour son recueil de poésie Tras-os-montes (La Dogana) et d’Elisa Shua Dusapin pour son roman Les billes du pachinko (Zoé). Les prix seront remis le 15 février 2018 à la Bibliothèque nationale à Berne. 

Publicité