«Enfin! Encore un peu de patience, mais Charlie Hebdo ressortira le 25 février. Rendez-vous donc dans tous les bons kiosques», a écrit Laurent Léger, rescapé de l’attaque des deux jihadistes le 7 janvier dans les locaux du journal qui a coûté la vie à 12 personnes, dont les dessinateurs Charb, Wolinski, Cabu, Tignous et Honoré.

«On va faire une réunion de rédaction mercredi, comme d’habitude», a précisé à l’AFP Gérard Biard, rédacteur en chef, précisant que la rédaction continuerait à travailler dans les locaux du journal Libération. Il n’a pas donné d’éléments sur les sujets qui seront abordés dans ce nouveau numéro, qui aura sa pagination habituelle de 16 pages. La Une? «On la choisira le soir du bouclage, ce sera comme d’habitude», a-t-il souligné.

La une du dernier numéro, publié une semaine tout juste après l’attaque meurtrière au siège du journal et montrant le prophète Mahomet sous le message «Tout est pardonné», avait suscité des manifestations dans plusieurs pays musulmans.

Riss, nouveau directeur de la publication du journal en remplacement de Charb, avait souligné le 23 janvier sur Europe 1 qu’il n’y aurait «probablement pas» de caricature de Mahomet dans le prochain numéro.