Il n'y a pas pire ennemi de certains festivals que les étés humides. Le For Noise de Pully a largement expérimenté les malheurs des soirées pluvieuses, lui qui durant les deux dernières éditions semblait vouloir concentrer en son enceinte tous les amoureux de parapluies de l'Arc lémanique. Entreprise louable si elle n'avait pas provoqué un gouffre dans les caisses du rendez-vous vaudois. Du coup, le scénario de sa disparition pure et simple a pris forme et il n'a pu être écarté que grâce aux aides des collectivités publiques (Canton de Vaud, Ville de Lausanne et Commune de Pully) et de nouveaux sponsors.

Tricky et Syd Matters

Cette consolidation des finances permet aujourd'hui au For Noise d'annoncer un programme très riche, qui peut compter sur des têtes d'affiches de grande qualité durant trois jours (7-8-9 août). La plus alléchante, et la moins attendue aussi, est sans doute celle de Tricky, un des pères responsables de cette vague trip-hop venue de Bristol qui bouleversa le paysage dans les années 90. Porté disparu depuis 2003, l'Anglais devrait sortir de sa léthargie avec un album annoncé pour l'été. Aux côtés de ce trublion lunatique, les amoureux de pop-folk mélancolique et raffinée trouveront dans les Syd Matters de Jonathan Morali un breuvage limpide. Auteur d'un deuxième album éblouissant (Ghost Days), le groupe français demeure un ambassadeur crédible d'un genre trop rare dans l'Hexagone.

Toujours dans le haut du tableau, notons l'arrivée de Mercury Rev, formation romantique qui nourrit sa musique de pop symphonique. Et celle de deux collectifs qui font dans un hip-hop tacheté de sonorités electro: les Français de Birdy Nam Nam et les Américains d'Antipop Consortium. La scène nationale demeure un des axes importants de la programmation, avec douze invités, dont Fucking Beautiful, Evelinn Trouble, Rizzo Knor et 20 Box Stories, nouveau projet musical de l'ancien programmateur du festival, Christian Fighera.

www.fornoise.ch