Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

pop

Real Gone, par Tom Waits

Ce sont des filiations relatives. Tom Waits est plus vieux que Ribot. Les deux ne se rencontrent qu’en 1985, pour Rain Dogs. Mais il y a quelque chose, dans cette collaboration entre deux personnages de thriller, qui définit fondamentalement le son de Waits. Tout chez lui est passé au crible de l’identité américaine. Le Tex-Mex, le blues latinisé, toute la musique de Tom Waits semble être filtrée d’un jukebox posé dans un bar à café trop long. Ribot lui sert beaucoup, de ce point de vue, qui n’est jamais tombé dans la relecture sarcastique des esthétiques pop. Mais qui induit systématiquement un écart de conduite. Trop de respect pour les vieilleries finit par les assécher. Waits et Ribot se retrouvent autour de cet amour des romans noirs humectés à l’eau de rose.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps