Le Centre de la photographie de Genève, logé dans la Maison des arts du Grütli, a été créé voilà vingt ans par le couple de collectionneurs Michèle et Michel Auer, ainsi que par des photographes genevois. Pour marquer l'anniversaire, le responsable actuel du centre, Joerg Bader, a demandé à un jeune photographe romand de se plonger dans les collections des Auer. Ces derniers ont accumulé depuis les années 60 un ensemble hétéroclite, mais aussi encyclopédique de 160000 tirages, 500 appareils et 20000 livres dont une sélection a été montrée en 2004 au Musée d'art et d'histoire de Genève.

David Gagnebin-de Bons, 27 ans, formé à l'Ecole de photo de Vevey, s'est intéressé aux seules images de la collection, en particulier celles du XIXe siècle. Sa petite sélection d'images est subjective, faite au gré de sa propre histoire, de son propre goût (ah! le pictorialisme), de son propre univers fantasmatique et de sa propre conception de la photographie. Le choix de photos comporte aussi bien des auteurs anonymes que des méconnus, avec une pincée de célébrités, comme Félix Nadar, Julia Margaret Cameron et Weegee. David Gagnebin-de Bons accompagne les images de textes personnels, qui sont les échos lointains de ce qui est montré sur les vieilles photographies. Une vue des Alpes bernoises rembobine son passé. Des portraits lui renvoient son image de jeune homme. Des personnages de dos, du gibier ou une scène de catacombes font surgir le voyeurisme, l'instinct de chasse et la pulsion de mort qui s'inscrivent communément dans le sillage des significations photographiques.

Autant dire que le photographe se saisit des tirages de la collection Auer comme des tessères d'une mosaïque qui montrerait un visage en noir et blanc, mélancolique, littéraire. Tirer parti d'une collection pour dresser son autoportrait, apercevoir son reflet sur les surfaces argentées: une idée bien sûr narcissique, mais avant tout une bonne idée.

David Gagnebin-de Bons, «D'autres histoires-images détachées». Centre de la photographie, 16 rue du Général-Dufour, Genève. Jusqu'au 28 janvier. Ma-ve 14h-18h, sa 14h-17h. Infos: 022 329 28 35.