Cette élection s’est déroulée lors de la réunion de rentrée de l’Académie Goncourt qui décerne notamment chaque automne le prestigieux prix Goncourt, qui a couronné en 2010 Michel Houellebecq.

Intellectuel engagé et auteur de nombreux ouvrages, Régis Debray, né en septembre 1940, a publié l’an dernier «Eloge des frontières» (Gallimard).

Parmi ses plus célèbres engagements, celui au côté de Che Guevara : en 1967, Debray est emprisonné plusieurs mois en Bolivie, à Camiri (sud-est), où a lieu son procès, accusé d’avoir participé à des accrochages qui ont fait 18 morts dans les rangs de l?armée bolivienne.

«Danton», son nom de guérillero, est condamné le 17 novembre 1967 à 30 ans de «prison militaire», échappant à la peine capitale. Il en purgera un peu moins de quatre