On ne pouvait rêver œuvre plus emblématique pour ouvrir un festival, après les longs mois d’annulations et de reports. Le tant attendu Messie, dont la vie, la mort et la résurrection ont sauvé le monde chrétien, a particulièrement bien symbolisé la renaissance festivalière d’Evian.