Médias

Rentrée de la RTS: les Vincent de retour au poste

La RTS a dévoilé sa nouvelle grille de programmes. Parmi les nouveautés, trois rendez-vous seront animés par le duo d’humoristes

Ce printemps, ils avaient laissé Thomas Wiesel et consorts investir la case humour de la RTS avec l’émission satirique Mauvaise langue, qui a tiré sa révérence en juin et rempilera en 2019. Leur absence des écrans n’aura pas duré longtemps: en septembre, Vincent Kucholl et Vincent Veillon feront leur grand retour avec trois rendez-vous réguliers, dont un sur les ondes.

Lire aussi: Après des débuts difficiles, «Mauvaise langue» a su trouver son public

A commencer par 120 minutes, nouvelle formule télévisuelle du duo que le public découvrira un samedi par mois en prime time sur RTS Un, dès le 1er septembre. Mais les Vincent feront aussi dans la sitcom avec Vivarium bonnard. Ce mélange d’absurde et de parodie, qui se déclinera en 34 épisodes de cinq minutes réalisés par Vincent Veillon, sera diffusé dès le 1er septembre dans 120 minutes puis, dès le 8 septembre, chaque samedi à 18h15, sur RTS Un.

La rentrée 2018 sonnera aussi le retour de la désormais cultissime chronique radio 120 secondes qui verra, tous les vendredis à 7h55 sur La Première, Kucholl et Veillon revêtir les habits (et les accents décapants) de Gilles Surchat ou Sébastien Jacquet.

Des fourneaux au micro

Si la RTS met l’humour à l’honneur, elle table également sur le culinaire. Dans l’émission Bon App, des candidats devront mitonner un plat à partir d’une simple photo, postée sur les réseaux sociaux par les internautes. Présentée par une nouvelle animatrice, Laure Brender, Bon App mettra aussi au défi Ben et Léo, un tandem de cuistots fribourgeois qui devra concocter un menu complet, inspiré lui aussi de la photo en question, avec des produits du terroir. La première diffusion est prévue pour le 1er septembre à 18h25 sur RTS Un.

Mais les concours ne se cantonneront pas aux fourneaux: les caméras de la RTS retransmettront, le samedi 15 septembre, la dernière étape du Championnat suisse des métiers SwissSkills 2018, qui verra s’affronter quelque 900 futurs bijoutiers, charpentiers ou pâtissiers venus des quatre coins de Suisse. Jonas Schneiter se glissera dans les coulisses de la formation professionnelle helvétique pour quatre heures de direct.

Le chant ne sera pas non plus en reste avec la dernière nouveauté de la saison, également animée par Jonas Schneiter: dans Chorus, 12 ensembles vocaux romands, soit 200 chanteurs retenus à l’issue d’un casting, se défieront en chansons sur un répertoire «parfois décoiffant» et rassemblant les générations, annonce le communiqué de la RTS. Ces joutes vocales seront déclinées en deux demi-finales (les 17 et 24 novembre) et une finale (le 1er décembre), diffusées en prime time et en direct du Studio 4, à Genève.

Publicité