destin

A qui reviendra la villa Senar?

A qui reviendra la villa Senar? Deux fondations en lice

A qui reviendra la villa Senar?

Deux fondations en lice

Senar résonne comme un titre d’opéra. Le domaine représente aujourd’hui un enjeu. Après diverses annonces dans la presse cet été sur des discussions de la fondation avec le gouvernement de Vladimir Poutine, en vue d’un possible rachat de la maison par l’Etat, les supputations sont allées bon train. En fait, intéressé par la défense du patrimoine que représente ce domaine, le gouvernement pourrait tout au plus agir en tant que facilitateur. Estimée à 20 millions de francs, Senar se trouve aujourd’hui au centre d’une procédure de succession qui avance pas à pas.La fondation, à qui Alexandre Rachmaninov a légué Senar par testament, à condition d’y créer un centre culturel, devra redistribuer leur part aux quatre héritiers du défunt. Encore faut-il définir la répartition et les conditions de ce partage. Des deux côtés, la volonté concorde sur la conservation et la vitalisation de Senar. On parle aussi du financement de la Fondation Rachmaninov par une fondation suisse, afin de pourvoir à l’héritage des enfants. Une entente reste à trouver avant trois ans entre les deux organismes concernés. Car, passé ce délai, Senar reviendrait alors au canton de Lucerne, avec la charge d’un centre culturel. Or le canton n’aura probablement pas les moyens de financer l’entretien du centre, et de dédommager les héritiers. S. Bo.

Publicité