Esprit Nº11

Novembre 2001

212, rue Saint-Martin, F-75003 Paris

«Postures et impostures critiques»: un ensemble de contributions au ton «volontairement polémique» s'en prend à «un ton de grand seigneur adopté récemment par la critique». En fonction de quelles valeurs s'exerce le discours critique dans une société démocratique? La réflexion s'appuie sur trois œuvres imprécatoires, celles de Michel Houellebecq, de Maurice G. Dantec et du pamphlétaire Philippe Muray, sur une relecture de Guy Debord et sur une réflexion de Jacques Bouveresse sur les médias, à partir des écrits du polémiste autrichien Karl Kraus. En annexe, un tiré à part intitulé «La tolérance, l'indifférence, l'intolérable» réunit les contributions du philosophe espagnol Fernando Savater, du sociologue Dominique Schnapper et du professeur iranien Daryush Shayegan à propos des limites de la tolérance.