Genre: revue
Qui ? Revue des Deux Mondes
Titre: Dans l’œil de Georges Bataille

Georges Bataille. Un nom qui revient sans cesse, en référence, en citation, mais plus rarement sous les pleins feux d’un intérêt direct et franc. Cinquante ans après la mort de cet écrivain qui voulait battre différemment les cartes de la pensée, qu’il souhaitait transgressive, la Revue des Deux Mondes lui consacre son numéro de mai. Une belle occasion de faire connaissance ou ne serait-ce que le point sur cet athée mystique à l’œuvre multiple (littérature, philosophie, histoire de l’art), auteur de L’Expérience intérieure, de La Peinture préhistorique. Lascaux, ou la Naissance de l’art ou encore des Larmes d’Eros.

Violemment attaqué par André Breton et Jean-Paul Sartre, Georges Bataille a eu une très forte influence sur la génération suivante, les Michel Foucault, Jacques Derrida et Philippe Sollers. «La seule présence qui m’ait donné immédiatement la sensation vivante d’un corps habité par le sacré, c’est celle de Georges bataille», raconte Philippe Sollers dans l’entretien très vivant qui ouvre ce recueil et qui fait l’histoire de sa découverte de Georges Bataille par la lecture de L’Expérience intérieure et du texte sur la grotte de Lascaux qui provoque en lui des chocs extatiques. Comme tenu à distance, intrigant, inclassable, Georges Bataille souffrirait aujourd’hui, selon Philippe Sollers, d’une indifférence, voire d’un déni.

Jean-François Louette, qui a dirigé les éditions des romans et des récits de Georges Bataille à la Pléiade, propose une analyse de l’œuvre, excellente introduction pour qui voudrait s’y plonger.