La Revue de Lausanne 2021 a deux qualités qui font son succès. La première, spectaculaire, est la présence de Joseph Gorgoni, avec et sans Marie-Thérèse Porchet. A la suite d’une transplantation des poumons et d’un covid corsé, le comique genevois a vu la mort de près, ce qu’il a raconté avec force dans L’illustré et au Forum des 100 du Temps. Dès lors, sa cote, déjà élevée avant, flambe désormais dans le cœur du public romand. A chacune de ses apparitions, on sent cet engouement qui est mérité: remis sur pied, le comédien excelle de bout en bout.