Périodique

La revue «Viceversa» crie «Au Voleur!»

Les langues s’envolent dans ce nouveau numéro

«Volare, oh, oh», voler, chanter, écrire dans le bleu, dans les textes, dans des poches, telle est la vivifiante proposition littéraire du nouveau numéro de Viceversa, la «Revue suisse d’échanges littéraires», qui saute à pieds joints par-dessus les frontières cantonales et linguistiques.

En français, cette édition de Viceversa nous parle des quatre langues nationales, de quatre manières de s’enrichir en dépouillant la littérature, en attrapant des écrivains par la plume, en les sommant de s’envoler et de rançonner leur prochain par le biais de la fiction. Inédits, poèmes, cartes blanches, de Philippe Rahmy à Gabriella de’ Grandi. Servez-vous en douce!



«Viceversa Littérature 11. Au voleur!», Service de presse suisse/Ed. d’En bas, 336 p.

Publicité