– Le Lecteur Nº 1. Printemps/été 2003. Ed. du Rocher

Au sommaire de cette nouvelle revue trimestrielle: le Prix Nobel de littérature V. S. Naipaul, présenté ici à travers des textes autobiographiques et un récit de ses rencontres avec Samuel Brussell, directeur du Lecteur. Et Samuel Johnson, avec des extraits de la somme de James Boswell, Vie de Samuel Johnson, publiée en 2002 à L'Age d'Homme. En prime, on goûtera les perles réactionnaires du Colombien Nicolás Gómez Davila extraites des Horreurs de la démocratie, chez le même éditeur.

– Texte Nº 44. Centre de traduction littéraire. Université de Lausanne, 1015 Dorigny

«Ici, l'ailleurs»: trois auteurs venus de différents horizons linguistiques expriment leur expérience en version bilingue. Freddy Téllez, essayiste né à Bogota qui vit à Lausanne depuis onze ans, raconte ce qui se passe entre «ma bibliothèque et moi». Le Portugais Luiz-Manuel, Lausannois depuis quarante ans, dit sa nostalgie en poèmes. Lina Lietti, originaire des Pouilles et Milanaise par mariage, avant

de devenir Lausannoise, a créé le personnage de Carmela qui «ne porte plus de châle», un rôle qu'elle interprète sur scène avec brio.

– Nouvelle Revue française Nº 566. Juin 2003. Gallimard

«Ecrire un roman, c'est comme se déshabiller», avoue Mario Vargas Llosa dans un texte dédié à Carlos Fuentes, daté de 1971. Il convie les lecteurs au strip-tease qui a abouti en 1965 à l'un de ses plus beaux romans, La Maison verte. Un récit qui se nourrit de souvenirs d'enfance à Piura au Pérou, et particulièrement des fantasmes qu'éveillait le bordel du lieu. Le Paradis – un peu plus loin, son dernier roman, autour de Gauguin et de sa grand-mère Flora Tristan, fait l'objet d'une analyse détaillée de Stéphane Michaud. Lydie Lachenal évoque la mort de Max Jacob. Et un important dossier présente les «Ecrivains d'Australie».

– Europe Nº 890-891. Juin-juillet 2003. 4, rue Marie-Rose, F-75014 Paris. e-mail: europe.revue@wanadoo.fr

«On peut penser que je me détourne des mœurs présentes ou de la situation politique. Ce qui n'est pas le cas…» dit Yves Bonnefoy dans un entretien avec Fabio Scotto, au centre d'un important dossier consacré à son œuvre à l'occasion de son 80e anniversaire. «Je ressens de plus en plus la parenté de la poésie et du théâtre», ajoute-t-il. Et ce lien est flagrant dans les «fragments d'un travail en cours, intitulé «Le Désordre». Six études sur la poétique de Bonnefoy complètent ces documents. «Loin et près», c'est la vision de Jacques Chessex, qui s'exprime dans l'ensemble de poèmes également publié dans ce numéro.

– La Polygraphe Nº 27/28/29. Poésies et proses 2003. Ed. Comp'act

Ce numéro est dédié à Alain Lagrange, décédé l'hiver dernier. Peintre, écrivain, «sans emploi ni profession», peu publié, mais que ses amis estimaient appartenir à la lignée d'Alfred Jarry, il était aussi le traducteur d'auteurs exigeants. Les trois textes d'Emilio Villa qui figurent dans ce numéro en sont la preuve. L'un traite de l'art préhistorique, un autre de la traduction des textes bibliques et le troisième est un poème. Une importante anthologie de textes d'auteurs contemporains, des écrits anciens, deux cahiers de photographies prises en Algérie par Rajak Ohanian et des dessins de Jean-François Coadou composent un riche ensemble.

– Revue suisse d'histoire Vol. 53, Nº 2, 2003. Schwalbe & Co. AG. Verlag. 13 Steinentorstr.13, 4010 Bâle

Au sommaire de ce numéro, un exemple d'équipement urbain: l'abattoir municipal de Genève entre 1842 et 1850, une étude de Yariv Britschgi; l'organisation complexe de l'industrie horlogère suisse entre 1846 et 1951 par Christophe Koller; enfin Gilberte de Courgenay, idéal de femme suisse et héroïne de film en 1941 par Janine Schmutz.

– Le Nouveau Recueil Nº 67. Juin-août 2003. Champ Vallon

Mathilde Vischer a traduit trois poètes de langue italienne, d'Italie du Nord et du Tessin: Fabio Pusterla, Stefano Raimondi, Mattia Cavadini. Sous le titre «Rêver peut-être», Pierre Brunel revient sur les «Pouvoirs du songe» dans Hamlet et Gérard Macé réclame une «chevillette des songes».

– Autodafé Nº 3/4. Eté 2003. 1, allée Georges-Leblanc, F-93300 Aubervilliers. e-mail: contact@autodafe.org

Au moment où le Parlement international des écrivains a décidé de se dissoudre au bout de dix ans de militantisme, pour retourner à des actions plus discrètes et «redevenir ombre», son organe publie un important dossier sur les nouvelles formes de la censure et de la propagande. Un «Manuel de survie intellectuelle» y est proposé par les plus éminents membres du Parlement alors que des auteurs racontent les interdits auxquels ils sont confrontés dans leurs pays. Enfin, la journaliste ukrainienne Svetlana Alexievitch, qui a enquêté sur Tchernobyl et sur la guerre en Afghanistan, livre son Journal de l'année 2002.