Présages

Cahiers Jean-Marie Le Sidaner Nº 12-13

Ed. de la Différence

«Il m'est arrivé un poème», disait Fernando Pessoa. La Portugaise Sophia de Mello Breyner reçoit aussi de telles «dictées» car la poésie est un «art de l'être». C'est ainsi qu'elle définit son travail dans cette livraison consacrée aux «poètes et la cité». Situation fragile, éditions confidentielles: essais et entretiens tracent les contours d'un «pessimisme» qu'Else Lasker-Schüler a mis en poème. Et à l'heure de l'électronique? Jean-René Lassalle propose quelques sites où fleurit le lyrisme de la cité virtuelle.

La Polygraphe Nº 17-19

Poésies 1990-2000

Editions Comp'act

«Le corps certain»: c'est ainsi que les érudits arabes nomment le texte. C'est un grand corps, poétique, que ce numéro propose, un parcours de la décennie en compagnie de trois ou quatre auteurs par année, 36 en tout. En 1990, Emmanuel Hocquard, en 1993, Michel Deguy, en 1997, la ludique Nathalie Quintane, en 1999, Jean Daive, pour citer quelques bornes dans ce parcours. En 2000, Claude Minière nous confirme que «le temps est un dieu dissipé»! Une très belle livraison, enrichie de 40 photographies hors texte de Claude Fournier.

Conférence Nº 10-11

printemps-automne 2000

25, rue des Moines

F – 771000 Meaux

«D'année en année, les mêmes élans»: Pierre Chappuis les ressent au spectacle de la poésie des lieux. C'est là que se fonde son «idée de la littérature». Maurice Chappaz évoque les paysans valaisans et ceux du Tibet dans une même «icône». Patrick Reumaux complète le poème que dessine le journal de sa mère. Le présent se conjugue avec le passé puisqu'on trouve, aux côtés de ces auteurs d'aujourd'hui, Coleridge, Pétrarque et Virgile (en édition bilingue): en tout, 700 pages de poèmes et de réflexions avec des dessins et des vignettes de Burgin.