Fribourg

Dans les contes, les personnages se perdent volontiers dans des forêts enchantées: on les imitera dans celle de Lully (tout près d’Estavayer-le-Lac) où, pour sa première édition, le festival Broye Luminis invite à une balade nocturne lumineuse, sonore et même… odorante. Sur place, de quoi se restaurer mais aussi une scène, qui accueille ce week-end le jazzman tessinois Andrea Bignasca (sa) et les riffs ébouriffants de The JB (di). V. N.

«Broye Luminis». Forêt de la Faye, Lully, jusqu’au 19 décembre.


Genève

Cinéma

Nuestra libertad raconte le combat de Teodora Vásquez, porte-parole d’un mouvement de Salvadoriennes accusées d’homicides suite à des avortements; dans A media voz, c’est la correspondance entre deux cinéastes cubaines exilées en Europe que l’on découvre. Primés lors du dernier festival Filmar en América latina, ces deux documentaires sont à revoir ce dimanche au Grütli. S. G.

«Nuestra Libertad» et «A media voz», Cinémas du Grütli, dimanche 19 décembre à 16h30 et 18h30.

Musique

Maria Joao Pires, c’est la grâce, la douceur et une fluidité de narration aussi pure que naturelle. La pianiste, rare, et d’une humanité peu commune, n’hésite pas à renouveler son approche musicale. Que ce soit avec le moine bouddhiste Matthieu Ricard dans un concert-méditation, ou sur scène avec Martha Argerich. Genève a la chance de la retrouver à deux occasions rapprochées. La seconde se profile le samedi 18 décembre avec au programme Schubert, Debussy et Beethoven. Impatience! S. BO.

Victoria Hall, samedi 18 décembre à 20h.

Lire aussi: Maria João Pires: «Avec les jeunes, j’apprends le futur»

Spectacle

Il paraît qu’elle a trouvé sa vitesse de croisière après des débuts poussifs. Signée Claude-Inga Barbey, Thierry Meury, Capucine Lehmanne et Laurent Deshusses, La Revue genevoise tient beaucoup à la prestation de ce dernier. Laurent Deshusses se transforme à vue, irrésistible dans la peau d’Alain Berset. Une prouesse d’acteur. A. DF.

La Revue genevoise, Casino-Théâtre, Genève, jusqu’au 31 décembre.


Neuchâtel

Contes

La nuit tombe sur le parc du château de Valangin, tandis que s’éveillent les protagonistes de contes et légendes sortis des frimas de décembre. Une balade fantastique qui invite à se plonger en famille dans la tradition des fêtes hivernales et leurs origines historiques, tout en laissant filer son imaginaire loin de la torpeur quotidienne. Dans le froid, la chaleur est humaine. A. S.

«Et si Noël m’était conté». Château et Musée de Valangin, 19 décembre à 16h.


Valais

Classique

Des messes, des vespérales d’orgue et des concerts, dont un grand récital de la violoniste Rachel Kolly d'Alba et une adaptation de l’incontournable Requiem de Mozart. Jusqu’à la fin décembre, la Fondation musique sacrée et maîtrise de la cathédrale de Sion propose son traditionnel festival de fin d’année. Son thème? Les étoiles… S. G.

Festival d’art sacré, Sion, jusqu’au 28 décembre.


Vaud

Musique

Célébrez Noël aux bougies à l’église Saint-François, à Lausanne, dans la nef illuminée par Kalalumen. Avec quatre concerts intitulés De Monteverdi à Sinatra, l’Académie vocale de Suisse romande y chante le temps des Fêtes. Seront entonnées les plus belles pages de musique de Noël, du jazz, de la comédie musicale, mais aussi le magnifique Hymn to the Virgen de Britten. A. SK.

Eglise Saint-François, Lausanne, du 21 au 23 décembre à 19h30 et vendredi 24 à 16h. monbillet.ch.

Spectacles

La Revue de Lausanne 2021 mise sur Joseph Gorgoni et elle a raison. A la suite d’une transplantation des poumons et d’un covid corsé, le comique genevois a vu la mort de près. Dès lors, à chacune de ses apparitions, le public s’embrase et c’est mérité: avec ses compagnons de jeu, le comédien excelle de bout en bout dans une série de sketches bien tournés, plus joyeux et festifs que mordants ou méchants. M.-P. G.

La Revue de Lausanne «En présentiel», Centre culturel des Terreaux, Lausanne, jusqu’au 31 décembre.

Avec Carmen l’audition, Omar Porras et sa bande offrent une corrida follement lyrique et fraternelle. Sur les tréteaux, musiciens et chanteuses de choc, punk ou pop, poursuivent l’héroïne de Mérimée, plus insaisissable que jamais. On chante avec eux et c’est très beau. A. DF.

«Carmen l’audition», Théâtre Kléber-Méleau, Renens, jusqu’au 23 décembre.

Lire aussi: Omar Porras et Mathieu Bertholet, les joies de la cavale


En tournée

Avant même que les bulles ne coulent à flot, les Petits Chanteurs à la Gueule de Bois nous servent une bonne coupe d’esprit de Noël. Après s’être frotté au répertoire paillard, le trio bien connu des Romands interroge le sens des Fêtes en chansons en s’offrant, pour l’occasion, les services de l’humoriste Marc Donnet-Monay. De quoi promettre un cantique un peu différent, du genre païen, espiègle et pétillant. V. N.

«Les Petits Chanteurs à la Gueule de Bois chantent Noël». Bilboquet, Fribourg, sa 18 et di 19 décembre à 20h30; Théâtre du Crocheta, Monthey, lu 20 à 20h; La Case-à-Chocs, Neuchâtel, me 22 à 18h30 et je 23 à 20h30.