jazz

Richard Galliano, «Nino Rota»

La déception est – au moins – à la mesure de l’attente…

Genre: JAZZ
Qui ? Richard Galliano
Titre: Nino Rota
Chez qui ? (Deutsche Grammophon/Universal)

La déception est – au moins – à la mesure de l’attente. Quel besoin de déranger un tel aréopage de sommités pour, si frigidement, accoucher d’un Nino Rota sur papier glacé? Quel vent mauvais pouvait bien souffler ces jours-là (une semaine tout de même, ça sent le forceps) sur le studio La Buissonne, beau nom champêtre pour une salle d’examens où bachotent sans conviction les conscrits de luxe Dave Douglas, John Surman ou Clarence Penn? Questions sans réponse pour un disque sans âme. Un «Godfather» d’opérette pour la mise en bouche, un Fellini par le gros bout de la lorgnette pour le plat de résistance, l’imaginaire du cirque passé à la moulinette pour les intermèdes ludiques: un coup dans l’eau pour Galliano, sauvé in extremis par la beauté insolente de la plume de Rota.

Publicité