Cristian Mungiu est de retour à Cannes et avec R.M.N. il signe le premier grand film de la cuvée 2022 du festival. Dans un petit village des montagnes de Transylvanie, un gamin traverse la forêt pour aller à l’école. Hors champ, quelque chose l’effraie au point qu’il va se murer dans le silence, n’osant mettre des mots sur ce qu’il a vu. C’est alors que son père, à la suite d’une altercation avec un collègue qui l’a traité de gitan dans l’abattoir où il travaille en Allemagne, revient prématurément chez les siens. Le mutisme de son fils l’exaspère, tandis qu’il préfère à sa femme une ancienne maîtresse, qui se trouve être la responsable opérationnelle d’une boulangerie contrainte, faute de main-d’œuvre locale, de faire appel à des travailleurs sri-lankais…