Divers. The Late Great Daniel Johnston – Discovered, Covered (Gammon GMN2112/RecRec)

Hommage pseudo-posthume à un artiste qui pose, bien vivant, sur la pochette de ce double disque, The Late Great D. J. livre en pâture à ses admirateurs américains les hymnes faméliques de leur idole instable. Comme toujours dans ce genre d'exercices, la qualité des intervenants (Beck, Eels, Bright Eyes ou Tom Waits) ne garantit pas l'excellence de l'ensemble, et l'inclusion d'un second disque, regroupant les originaux chantés par Daniel Johnston, ne fait qu'appuyer le caractère inégal de leurs relectures.