Au rythme d'un album par an, l'aventure néo-country de Will Oldham, alias Palace, alias Bonnie 'Prince' Billy, commençait à bégayer quelque peu. D'où le bonheur de le retrouver en terrain vierge, ses textes paraboliques se parant des musiques du guitariste américain Matt Sweeney, ex-Chavez et membre de Zwan. Suite élégante de climats nocturnes, minimalistes et apaisés, Superwolf laisse dialoguer sur un fil tendu la guitare délicieusement saturée de Sweeney avec la voix blessée d'Oldham, ici tout à son avantage.