Cette semaine, au Rock Oz’Arènes, il y aura trois choses à fêter. Son retour après le passage à vide pandémique, son 30e anniversaire… et la fin d’un chapitre: amphithéâtre millénaire où le festival a fait son nid, les arènes d’Avenches seront fermées prochainement pour des rénovations qui dureront cinq ans au moins. Une édition comme une page qui se tourne, donc, et l’occasion d’un coup de rétroviseur pour ce «petit parmi les grands», qui s’est taillé une place dans le paysage des open air romands.