Août 1959, à Brighton, un spectacle de variétés électrise les vacanciers dans un théâtre de la jetée. Jack Robbins, maître de cérémonie, enchaîne les gags et introduit les artistes: des acrobates, une starlette de la chanson, un ventriloque et son ours en peluche qui parle avec la voix de De Gaulle… Jusqu’au clou du spectacle: le numéro dont tout le monde parle, celui de l’illusionniste Pablo le Magnifique, qui, devant les regards médusés, escamote son assistante Eve, l’enferme dans une boîte, la pourfend de trois épées et la scie en deux… Avant de la faire réapparaître, vivante, et toujours souriante.

Lire aussi: L'écrivain Graham Swift, plus Anglais tu meurs