Culture

Le roman express de la Comédie de Genève

1909: La Comédie de Genève est fondée par Ernest Fournier, rappelle Joël

1909: La Comédie de Genève est fondée par Ernest Fournier, rappelle Joël Aguet dans son histoire du lieu. Le but de cet inconditionnel de la scène parisienne: développer le goût littéraire et artistique de ses concitoyens. A noter que le théâtre est établi dans un premier temps à la Salle communale de Plainpalais.

1913: Le théâtre s'installe dans son nouveau bâtiment conçu par l'architecte Henry Baudin au boulevard des Philosophes. La troupe de la Comédie privilégie un répertoire parisien et tourne le dos aux avant-gardes.

1939: Après la mort de son fondateur, la Comédie est reprise par Maurice Jacquelin, comédien formé au Conservatoire de Paris où il a été le condisciple de Madeleine Renaud. Il continue, tout comme son prédécesseur, à monter une pièce par semaine. Quarante-cinq comédiens formaient alors la troupe du théâtre. La programmation prend une tournure très suisse romande pendant la guerre: Joël Aguet note ainsi que sur quarante-trois pièces à l'affiche pendant la saison 1940-1941, dix-sept sont le fait d'auteurs locaux. A la fin des années 40, le directeur dissout la troupe.

1960: Le comédien André Talmès succède à Maurice Jacquelin. Il fait aussi la part belle aux auteurs parisiens. Sous son règne, de jeunes metteurs en scène font pourtant leurs premières armes, parmi lesquels Philippe Mentha, Gérard Carrat et Richard Vachoux.

1974: Richard Vachoux, qui a animé pendant douze ans le Théâtre de Poche, se voit confier les clés de la Comédie. Il met fin à la présence des galas Karsenty-Herbert, tourneurs parisiens à succès, et favorise un répertoire classique et poétique.

1982: Benno Besson, metteur en scène d'origine vaudoise, proche de Bertolt Brecht au Berliner Ensemble, est nommé directeur. Son premier spectacle, L'Oiseau vert, est un coup de maître. La Comédie prend son envol.

1989: Claude Stratz, ex-assistant de Patrice Chéreau au Théâtre des Amandiers de Nanterre, affirme son style, sophistiqué et fougueux.

1999: Anne Bisang, metteur en scène issue de la scène off, investira la Comédie.

A. Df

Publicité