Exemplaire. Rien de moins. L’inaltérable santé du festival de La Roque d’Anthéron, Mecque internationale du piano, est unique en son genre. On doit ce succès insolent à René Martin, qui créa, il y a quarante et un ans, le plus beau rendez-vous dédié au clavier. L’homme, discret et proche de ses équipes, n’est pas qu’un organisateur avisé et fondateur du formidable Centre de réalisations et d’études artistiques (CREA). Avec tranquillité et obstination, il se consacre depuis des décennies à rendre la musique accessible au plus grand nombre.