Un seul personnage féminin, Marylou, participe aux voyages frénétiques de Sur la route, le roman le plus connu de Jack Kerouac, paru en 1957 et devenu le porte-étendard d’une génération, le manifeste poétique de toute une époque, celle des lendemains de la guerre et d’une soif de vivre hors des carcans proprets de la classe moyenne américaine. Marylou n’avait que 17 ans quand elle a épousé Neal Cassady (Dean Mariarty dans le roman), figure incontournable de la Beat Generation, puis du mouvement psychédélique dans la seconde partie des années 1960. Le Genevois Jean-François Duval est un grand connaisseur de la Beat Generation. A l’exception de ceux qui sont morts tôt (Cassady en 1968 à l’âge de 42 ans, Kerouac en 1969 à l’âge de 47 ans), il a rencontré et interviewé la plupart de ses grandes figures, et notamment les proches de Kerouac et de Cassady comme le poète Allen Ginsberg ou l’écrivain Ken Kesey (Vol au-dessus d’un nid de coucou).