Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

Opéra

La «Route lyrique» d’Eric Vigié

Le directeur de l’Opéra de Lausanne a mis sur pied une grande tournée estivale, à l’échelle vaudoise

Aller vers le public - depuis le début de son règne à l’Opéra de Lausanne, tel est le leitmotiv d’Eric Vigié. Tantôt vulgarisateur de qualité, tantôt amuseur légèrement démago, au moins le directeur artistique a-t-il le courage de ses convictions. Cet été, il sillonnera le canton de Vaud avec une troupe de chanteurs et de musiciens pour présenter deux opéras baroques, «Pimpinone» de Telemann et «La serva Padrona» de Pergolèse. Titre de ce projet ambitieux et aventureux: «La route lyrique».

Le principe est simple. Eric Vigié signe mise en scène, décors et costumes. Il a engagé de jeunes voix de la région (notamment Benoît Capt, excellent Papageno dans la récente «Flûte enchantée») et convaincu le chef Philippe Béran, bien connu pour ses concerts pédagogiques avec l’Orchestre de la Suisse romande. De Mézières à Bex en passant par Cully, les Fêtes de la Cité de Lausanne ou le St Prex Festival, la tournée s’étend sur tout le territoire vaudois, entre le 3 juillet et le 23 août.

Si le projet remporte le succès escompté, il pourrait devenir biennal, et peut-être s’étendre à l’échelle de la Romandie.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps