Poésie

Titre: Lisières, Mathilde Vischer,
Qui ?
Chez qui ? p.i.sage intérieur, 80 p.

Lisières baigne dans une atmosphère de conte, sur le fil du réel. Un climat d’étrangeté calme traverse les scènes, instants de vie captés dans un battement d’œil, en bordure de forêt ou au cœur des villes. Portée par La Femme des sables d’Abé Kôbô, Mathilde Vischer signe ici un recueil dont chaque mot se love à la juste résonance. Une scène parmi d’autres: une femme, tout au bout d’un village, prend son utérus et le lave à la fontaine. Elle lave aussi ses trompes, baigne ses ovaires. «Une fois que tous sont parfaitement propres, elle les replace un à un, et entre dans la forêt.»