Répertoire: de Bertolt Brecht à Rodrigo Garcia.

Ligne esthétique: remuant, érudit, insatiable, Philippe Macasdar compose des saisons qui posent tous azimuts la question de la nécessité du théâtre dans un monde en mutation. Rodrigo Garcia vide sur scène les poubelles de la surconsommation, tandis que les Belges du TG Stan se jouent, en peignoir ou en slip, des codes du spectacle. Les revendications sociales et politiques pimentent encore cette marmite en ébullition.

Atouts: la curiosité d'un directeur qui découvre les talents comme il respire.

Faiblesses: un lieu un peu tristounet et un public volage.