Après les opus de «La Trilogie de la vie» (lire ci-contre), Pasolini sombre dans un pessimisme violent. L'emprise croissante de la consommation lui inspire une vision noire de l'asservissement social, racontera-t-il dans les rares interviews accordées durant le tournage – il meurt à la fin du mixage italien. En croisant Les 120 Journées de Sodome du marquis de Sade et l'histoire de la république fasciste de Salò, refuge temporaire de Mussolini, il offre à son public déconcerté ce film radical, dans lequel le sexe comme métaphore politique illustre les pires négations de l'humain. Cette édition rend hommage à cette œuvre limite, proposant la version italienne et la version «officielle» française, l'auteur ayant voulu qu'en dehors de l'Italie, le film soit considéré comme francophone. D'intéressants documents d'origine sont livrés ainsi qu'une discussion avec quatre réalisateurs contemporains qui disent leur fascination pour ce film (Gaspard Noé, Catherine Breillat) ou le malaise qu'il continue à inspirer (Claire Denis, Bertrand Boinello).

1 DVD zone 2 (Europe). Bande originale: italienne ou française (Mono). Sous-titrage: français. Carlotta Films.