La connexion WhatsApp est mauvaise. Pas suffisamment pour masquer l’angoisse à l’autre bout du fil. Les voix de Valentina Ciuffi et de Joseph Grima traduisent la gravité de la situation dans une des régions les plus durement frappées par la pandémie. Confinés depuis plusieurs semaines à Milan et à Parme, les deux designers et curateurs n’ont pas d’autre choix que d’attendre le passage de la vague, en espérant qu’elle ne les emporte pas. Valentina Ciuffi (Studio Vedèt) et Joseph Grima (Space of Caviar) ne sont pas à la fête. L’édition 2020 d’Alcova, événement phare des Design Weeks en marge du prestigieux Salone del mobile de Milan, n’aura pas lieu.

Depuis 2017 pourtant, Alcova avait réussi le pari d’investir d’anciennes friches industrielles de la capitale lombarde pour y présenter d’autres formes de design, expérimentales, indépendantes, innovantes et à contre-courant des grands noms de la place. Par ce biais, Alcova crée un dialogue entre le design, Milan et son tissu urbain: «Au sein de notre réseau international, nous remarquons une demande croissante des communautés de mettre en avant des formes de design alternatives aux grandes marques, constate Joseph Grima. Milan doit aussi refléter cette diversité. Mais le paradoxe, ou le problème, se niche dans le financement de ces projets. C’est pour cela que Valentina et moi-même avons décidé de créer cette plateforme.»