C’est l’histoire de la folle ascension, sur le marché de l’art, d’un tableau de 65 centimètres de haut au milieu d’un épais brouillard de mystères et de querelles d’attribution. Considérée comme l’œuvre d’un suiveur de Léonard de Vinci, la toile est acquise, en 2005, par un marchand d’art new-yorkais pour… 1175 dollars.

Adoubé par l’expert et professeur émérite d’histoire de l’art à Oxford Martin Kemp, qui l’attribue à l’auteur de La Joconde, puis par la National Gallery de Londres où il sera exposé en 2011, le Salvator Mundi est revendu chez Sotheby’s en 2013 au prix de 80 millions de dollars.