1900 Naissance à Kassa, en Hongrie. Etudes à Leipzig, séjours à Francfort, Berlin et Paris, avant de rentrer en 1928 en Hongrie où il connaît un grand succès dans les années 1930. En 1948, il s’exile, via la Suisse, vers l’Italie, puis les Etats-Unis. Il tombe dans l’oubli dans son pays d’origine. Sándor Márai se suicide en 1989 à San Diego, éprouvé par la mort de sa femme, Lola, en 1986, puis, l’année suivante, par la perte de son fils adoptif, Janos. Son œuvre est redécouverte depuis les années 1990.

Livres traduits chez Albin Michel:

1991 Les Révoltés

1992 La Conversation de Bolzano

1993 Les Confessions d’un bourgeois

1995 Les Braises

2001 L’Héritage d’Esther

2002 Divorce à Buda

2003 Un Chien de caractère

2004 Mémoires de Hongrie

2006 Métamorphoses d’un mariage

2 007 Libération

2008 Le Premier Amour

2009 Le Miracle de San Gennaro

2010 L ’Etrangère

2011 La Sœur

2012 Les Etrangers

Traductions chez In Fine:

1995 Paix à Ithaque

Essai aux Editions des Syrtes:

2012 La Fortune littéraire de Sándor Márai, dir. par Andras Kanyadi