Pépite

«Le Secret de la porte de fer» de Gaston Clerc

Retrouvez le texte qui fit frémir des milliers d’enfants romands

Pépite

Titre: Le Secret de la porte de fer,
Qui ?
Chez qui ? Gaston Clerc, L’Aire, 274 p.

Quatre garçons réussissent à ouvrir la vieille porte de fer qui défend les souterrains du château. Elle se referme sur eux… L’intrépide Divico Torbier et ses amis Georges Visandier, André Rocheau et François Ricarbou se retrouvent piégés dans un labyrinthe ténébreux, sans vivres, sans eau, bientôt sans lumière.

Et ils tombent sur le cadavre d’un homme couvert de sang… Peur du noir, claustrophobie, fantasmes de réclusion et d’ensevelissement, présence de la mort… Le Secret de la porte de fer est un roman pour la jeunesse dont la lecture ne laisse pas indemne, quelque 100 000 Romands peuvent en témoigner. Ecrit pendant la Grande Guerre par Gaston Clerc, professeur dans une école privée de Villars, ce livre qui a jeté une ombre tenace sur bien des enfances insoucieuses est réédité par les Editions de l’Aire. Occasion inespérée de confronter les mots et le papier à d’anciens fantômes.

Publicité