Moustache, casquette et lunettes à larges montures rectangulaires. Le look de Bastien Bron colle à merveille avec l’ambiance rétro de son nouveau projet solo Septante-Quatorze. S’affairant au milieu d’un capharnaüm de câbles et de vieilleries technologiques, l’ancien rockeur et membre fondateur des ex-Rambling Wheels, mythique groupe neuchâtelois, a pris un tournant résolument électro-pop. Comme pour le prouver, il enclenche à l’aide d’une télécommande une chorale de téléviseurs cathodiques qui entonnent un air aux accents mélancoliques.