Il y a des étapes majeures dans la vie d’un homme. Celle que s’apprête à traverser Serge Schmidt en fait partie. Sa retraite du journalisme radiophonique et télévisuel, après 35 ans d’un travail passionnant, a d’abord marqué sa mémoire. Puis, attaché au besoin de lien humain et à celui de servir, le retraité s’est rapidement engagé à la tête de l’équipe municipale de Tannay, pour les mêmes raisons qui l’avaient nourri dans la presse.

Quinze ans plus tard, l’homme se retire de ses fonctions communales, non sans une pointe d’appréhension, mais satisfait de laisser la place à de nouvelles énergies. «L’âge me rappelle que les miennes ne sont pas infinies», sourit-il. A la fin de ce mois, et après trois mandats heureux, l’homme ne se consacrera plus qu’à sa passion de douze ans: son festival des Variations musicales de Tannay, et «écrire, peut-être…»