On ne pense pas d’emblée aux séries en parlant de la chaîne des chaînes francophones TV5 Monde, mais la naissance, ces jours, de sa plateforme numérique représente une excellente nouvelle pour les sériephiles. Son nom: TV5 MondePlus.

Enfin, des fictions d’autres horizons de la francophonie que nos pays respectifs ainsi que la France sont disponibles de manière simple, hors VPN ou méthodes de barbouzes de la Toile. Enfin, la créativité en langue française d’Afrique – des deux côtés du Sahara –, du Québec et de Belgique pourra être découverte en ligne.

Lire la présentation de la plateforme et les explications du directeur de TV5 Monde

Quelques promesses

Dans l’offre, on repère River Hotel, thriller d’affaires sur fond de diamants de République démocratique du Congo; Brouteur.com, sur les arnaques web, de Côte d’Ivoire; Habiba, tensions autour d’une prise d’une entreprise par une femme, du Cameroun; ou le drame social québécois Le Siège, ou encore Conséquences, de même provenance, sur les suites d’une agression sexuelle.

L’enfer des droits

Bien sûr, rien n’est simple dans le marché de l’audiovisuel, et les questions commerciales vont compliquer la donne. Depuis longtemps, les chaînes ne sont plus propriétaires des séries qu’elles coproduisent et diffusent. Dès lors, le marché des droits devient d’une complexité folle. Voire insensée: en Suisse, on peut ainsi (re)voir la saison 1 de Quartier des banques sur Amazon, mais pas sur TV5MondePlus, laquelle propose pourtant la série bancaire – les deux saisons, en sus – dans la grande partie de ses 193 pays et territoires couverts.

N’empêche. Il faut voir d’où l’on vient. Je peux témoigner: les séries québécoises étant notoirement captivantes, j’ai dépensé, naguère, des sommes coquettes pour acquérir des coffrets DVD commandés au Canada. Anciens temps.

Retrouvez tous nos articles sur les séries

Une nouvelle ère

Qui plus est, on a appris mercredi, lors du dévoilement de son service, que TV5 Monde a déjà mis ses billes, en coproduction, dans 80 séries. Malins, les responsables de la chaîne utilisent l’appât de la fiction, c’est patent dans la hiérarchie de la page d’accueil de leur plateforme. Il n’est pas exagéré de dire que celle-ci ouvre une nouvelle ère pour l’imaginaire en séries du monde francophone.