David R. Ellis (2006). Metropolitan. Bande originale: anglais (DD 5.1), français (DTS 5.1, DD 5.1).

Sous-titrage: français.

Sortie à grande échelle du phénomène Internet de l'année passée: conçu comme un pur produit frissonnant pour ados, Des Serpents dans l'avion a failli s'appeler Venom . Mobilisation des internautes. New Line se laisse dicter le retour au titre originel et prétendra par la suite que le film tout entier est œuvre des blogueurs (LT du 31.08.06). A sa sortie, il déçoit – «un effroyable navet», siffle Le Temps .

On prend à nouveau la mesure du ratage: en fait, le film aurait pu réussir s'il avait ressemblé à ce que voulaient les hordes d'ados déchaînés. S'il avait été cette grosse blague potache qu'il promettait d'être, si ses auteurs avaient assumé le choix de la dérision. L'éditeur français a toutefois une bonne idée, qui permet une vision interactive: la jaquette s'ouvre sur une double page présentant les serpents, du python vert au Drymobius margaritiferus, avec leurs caractéristiques. On peut donc accélérer le début du visionnage et, dès que les reptiles sont lâchés, les comparer aux images de la pochette. Manière de sauver le film, s'il le fallait.