séries

Service public et vidéo en ligne: le Québec donne l’exemple

Alors qu’après Netflix, Apple et Disney vont envahir le monde des séries en streaming, les diffuseurs classiques restent timides. Sauf Radio-Canada, qui a sa plateforme payante, avec des privés

Face aux géants américains de la vidéo en ligne, Netflix, Amazon, bientôt Apple et Disney, les diffuseurs nationaux ont tardé à réagir. Les Anglais ont récemment annoncé une alliance nationale public-privé, entre la BBC et ITV, pour la fin de l’année. En France, le projet de plateforme Salto – France Télévisions, TF1 et M6 – est toujours en attente. En Suisse, où il n’existe quasiment pas de fiction TV en dehors des chaînes SSR, le groupe public promet un portail national pour l’année prochaine.

A ce propos: La guerre des séries en ligne commence