Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Grand Pianoramax, en concert à Sion le vendredi 29 juin.
© Martin Holtkamp

Musique

A Sion, le Festival Arcades défrise l’été

Pendant un mois, la manifestation offre un panorama saisissant sur la musique suisse

C’est un festival relativement ancien, dix-sept éditions, fondé dans les parages du Café de la Grenette. Pour la troisième fois, il est repris par deux activistes des nuits sédunoises: Valéry Monnet, ancien étudiant en médecine, programmateur du Point 11, et Anna Dada, illustratrice, membre du comité du Port-Franc. Ensemble, du 29 juin au 29 juillet, ils ont décidé d’illuminer les week-ends à Sion. Avec la meilleure programmation en matière de musique suisse de tout l’été.

La vie rêvée des franges. Au pied de la fromagerie de la Grenette, mais aussi dans l’ancienne église des Jésuites, le Festival Arcades se nourrit de jazz avant-gardiste, de folk bricoleuse, d’expérimentations visuelles, avec toujours le souci de rassembler les formations aventurières. Avec Grand Pianoramax qui ouvre les feux et convie le poète Arthur Henry, le ton est donné d’une affiche exigeante mais joyeuse.

Le batteur Julian Sartorius, capable de raconter le monde en tapant dessus, ou la sorcière aux joues roses Emilie Zoé font partie de cette première salve qui mêle rock brisé, exposition d’art bruitiste (A Kaleidoscope of Nothingness), projections de films underground mythiques (Step Across The Border). Puisque la commune interdit le vacarme dans l’espace public après 22 heures, les afters du Festival Arcades ont lieu la plupart du temps au Point 11.

Les week-ends suivants, on ira forcément entendre dans la même lancée folle le Groupement de cors des Alpes du Valais romand, le merveilleux orchestre de troubadours jazz L’Orage ou encore l’une des plus belles promesses du rock arabe, le tout nouveau duo entre le Syrien Bahur Ghazi et le Chaux-de-Fonnier Aphrotek. 

Plus tard dans le mois, plus classique aussi, les fascinants pianistes Florian Favre et Gauthier Toux. Mais aussi une espèce de carte blanche au contrebassiste et musicien électronique de Vevey Fabien Iannone, qui invite notamment son collègue saxophoniste Ganesh Geymeier. Le week-end du 20 juillet, Arcades s’associe au festival valaisan Palp, avec par exemple Ammar 808 & The Maghreb United, en pas de côté cosmopolite. Au final, ce festival constitue un point d’observation idéal sur les très bons sons d’ici. 


Festival Arcades, Sion, jusqu'au 29 juillet.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a