Ska

Ska Authentic Vol. 1, The Skatalites

Un groupe de studio. Le plus grand de l’histoire jamaïcaine. Qui a fait sa fortune avec un morceau en hommage aux canons de Navarone. Mètre-étalon du reggae qui s’annonçait, The Skatalites abritait en marge du label Studio One son lot de héros, dont le tromboniste Don Drummond retrouvé «suicidé» le corps bardé de coups après avoir assassiné son amie. La violence, on ne la sent que par intermittence, dans ce ska tiré au cordeau, où le contrebassiste Lloyd Brevett a forcément servi d’inspiration à Robbie Shakespeare. Aujourd’hui, The Skatalites continuent de tourner, en formations diverses, pour prouver que rien ne change sous le soleil. Et que cette phalange tonitruante est bien sise à l’origine de tout.

Un groupe de studio. Le plus grand de l’histoire jamaïcaine. Qui a fait sa fortune avec un morceau en hommage aux canons de Navarone. Mètre-étalon du reggae qui s’annonçait, The Skatalites abritait en marge du label Studio One son lot de héros, dont le tromboniste Don Drummond retrouvé «suicidé» le corps bardé de coups après avoir assassiné son amie. La violence, on ne la sent que par intermittence, dans ce ska tiré au cordeau, où le contrebassiste Lloyd Brevett a forcément servi d’inspiration à Robbie Shakespeare. Aujourd’hui, The Skatalites continuent de tourner, en formations diverses, pour prouver que rien ne change sous le soleil. Et que cette phalange tonitruante est bien sise à l’origine de tout.

Publicité