Il nous manquait, Benedict Cumberbatch. Une semaine que les amateurs ne l’avaient pas vu, ceux qui ont découvert Brexit sur Canal+ lundi 18 mars. La même chaîne montre ce lundi Patrick Melrose, mini-série de Showtime, adaptation des glaçants romans de Edward St. Aubyn. Une fois encore, l’acteur anglais est parfait, au point qu’aucune autre hypothèse n’aurait paru défendable, face à sa prestation.

Présenté comme en partie autobiographique, le cycle Patrick Melrose comprend trois premiers romans, puis deux. La série les adapte en cinq épisodes, mais, on le verra, en changeant légèrement l’ordre de passage.